Réservez en ligne
logo

Schillerstrasse 4/6 - 76530 - Baden-Baden

Tel: + 49 7221 9000

Tel: + 49 7221 9000
  • 1872 : LA NAISSANCE DU BRENNERS

    Le 21 octobre 1972, Anton Brenner, tailleur à Baden-Baden, achète la Villa « Stéphanie-les-Bains », établissement aux accents français donnant sur la Lichtentaler Allee, également connu sous le nom de « Bains de Stéphanie ». C’est le début de la belle histoire du « Brenners ».

  • 1881 : CAMILLE BRENNER, Un hôtelier de génie

    Camille Brenner naît en 1955. Il hérite des Bains de Stéphanie de ses parents et se lance dans un projet d'extension. Sous l'égide de cet hôtelier de génie, la propriété parvient à rejoindre le cercle convoité des plus grands hôtels du monde.

  • 1882 : L'apogée du Brenners

    Avec plus de 200 chambres au luxe incomparable, ce qui est aujourd'hui appelé la Villa Stéphanie devient une attraction phare de Baden-Baden, ville elle-même mondialement renommée pour ses soins thermaux. Les clients de l’époque illustrent l’influence de l'hôtel : en 1907, le roi du Laos et du Siam Chulalongkorn séjourne à l'hôtel, accompagné de sa suite.

  • 1920 : Les années folles au Brenners

    Kurt et Alfred Brenner suivent les pas de leur père dans l'hôtellerie. En 1924, les bals d’été de l'hôtel, rebaptisé Casino Stéphanie, le font connaître dans le monde entier. Pour les frères Brenner, les années vingt furent définitivement de folles années.

  • 1930 : D'un début difficile à une période faste

    La crise financière et les difficultés du début des années trente passées, le nombre de clients étrangers remonte à nouveau. À l’apogée de cette courte période de croissance avant la Seconde Guerre mondiale, Kurt et Alfred Brenner réussissent l’exploit de recevoir 40 000 clients en 1937, un chiffre incroyable à l'époque.

  • 1941 : Oetker devient actionnaire majoritaire

    La Famille Oetker achète des parts supplémentaires de l'hôtel, devenant ainsi le principal actionnaire. Sous la conduite de Rudolf August Oetker, né en 1916 et connu pour avoir construit un empire dans le monde des affaires, le Brenners de Baden-Baden se développe alors selon le projet qui fait son originalité. Au fil du temps, August Oetker s'engage dans de multiples entreprises en faveur de la ville, restant lui-même, comme son prédécesseur Camille Brenners, à l’arrière-plan.

  • 1950 : Le début d'une nouvelle ère pour le Brenners

    Après la guerre et avec la réouverture du centre de soins et de bien-être de la ville, le Brenners Park-Hotel & Spa rouvre ses portes le 1er avril 1950. Dès les premières années, l'hôtel enregistre 17 000 réservations, plus de la moitié de ses clients venant de l'étranger. Tout au long des années 1950, ce succès ne se dément pas, grâce aux dirigeants de l'hôtel.

  • 1962 : Le berceau de l'Europe

    15 février 1962 : accords préliminaires sur le traité d'amitié franco-allemand. Depuis ce jour historique, point de départ du chemin menant à l'unification européenne, le Brenners est aussi présenté comme le « Berceau de l'Europe ».

  • 1969 : Dernier chapitre d'une passionnante histoire familiale

    Après cinquante années de service au sein de l'entreprise fondée par son grand-père, Alfred Brenner se retire de l'équipe dirigeante de Brenners Hotel KG, mettant ainsi fin à une belle tradition familiale.

  • 1981 : Congrès Olympique à Baden-Baden

    Le Brenners accueille le XIe Congrès olympique et la 84e réunion du Comité international olympique à Baden-Baden. Juan Antonio Samaranch, Président du CIO, donne officiellement le statut de ville olympique à Baden-Baden.

  • 1983 : SANUS PER AQUAM

    « Sanus per aquam » : pionnier des hôtels de luxe, le Brenners Park-Hotel & Spa fait connaître son concept de spa à l'ensemble de l'Allemagne et de l'Europe. Au Brenners Spa, le concept fondateur d'un « mode de vie en harmonie avec la nature » entre dans les mœurs de la clientèle allemande et étrangère.

  • 1990 : EN FACE DU BRENNERS

    Il est temps de se tourner vers l'avenir : l'accomplissement du projet Schillerstrasse fait renaître les bâtiments du XIXe siècle de la Résidence Turgenjew et de la Villa Viardot, y incorporant un subtil dosage d'architecture moderne. Situés en face du Brenners, ces innovations insufflent une nouvelle fraîcheur à l'environnement urbain et renouvellent la beauté du village.

  • 1995 : Le Brenners. La Politique. L'Europe.

    « Bonjour, Helmut ! » − « Salut Jacques ! » La rencontre entre Jacques Chirac et Helmut Kohl lors du 66e sommet franco-germanique restera dans les annales du Brenners. Dans sa lettre de remerciements, Jacques Chirac écrivit : « J´ai été très sensible à cette attention et je vous remercie une nouvelle fois pour le chaleureux accueil que vous m'avez réservé. »

  • 1997 : Un pas historique vers de nouvelles relations Est-Ouest

    En avril, au cours d'une visite d'État et grâce à la cérémonie des récompenses pour les médias allemands, la ville de Baden-Baden a l’honneur d'accueillir Boris Eltsine et Helmut Kohl ainsi que leurs compagnes. La ville est très appréciée par le couple présidentiel russe : « Je dois reconnaître que ma femme et moi-même avons été fascinés par la ville de Baden-Baden ».

  • 2000 : UN GRAND HOTEL RETROUVE SA JEUNESSE

    À l'aube du XXIe siècle, le Brenners Park-Hotel & Spa accueille à la tête de l'établissement un nouveau directeur, Frank Marrenbach. Son prédécesseur, Richard Schmitz, lui confie la direction de l'hôtel après trente-deux années de services pour profiter de sa retraite.

  • 2002 : UNE NOUVELLE SPLENDEUR GASTRONOMIQUE AU BRENNERS

    Les cuisines du Brenners s'offrent une nouvelle jeunesse dans la continuité des rénovations apportées au Spa, aux bureaux et à la salle de réception de L'Orangerie. Le Brenners Park-Restaurant, le Wintergarten, la Kaminhalle et le Oleander Bar ressuscitent.

  • 2004 : LE PLAISIR DES COURSES HIPPIQUES A IFFENZHEIM

    Le plaisir du divertissement et des courses à son apogée : le Brenners Lounge ouvre ses portes lors des courses d'Iffezheim. Un événement qui mêle des cultures du monde entier dans une ambiance raffinée.

  • 2006 : LE PASSAGE DES WAGS A BADEN-BADEN

    Les femmes et petites amies (wives and girlfirends) des stars de football de l'équipe nationale anglaise séjournent au Brenners pendant quelques semaines. Les journaux britanniques campent au pied de l'hôtel : « Les WAG à Baden-Baden », titre le Daily Mail. Un été très spécial au Brenners !

  • 2008 : LE PARKVILLA, DOMICILE DES CHEFS D'ÉTAT

    Le Brenners Parkvilla rénové ouvre un nouveau chapitre dans l'histoire des palaces en offrant la possibilité de vivre une expérience du luxe inoubliable.

  • 2009 : AUJOURD’HUI COMME HIER

    L'histoire est un éternel recommencement : pendant le sommet de Strasbourg/Kehl pour l'anniversaire franco-allemand, en commémoration du 60e anniversaire de l'OTAN, les célébrations se tiennent à Baden-Baden. Plus tôt dans la journée, le Président américain Barack Obama est invité aux pourparlers bilatéraux entre le Président français Nicolas Sarkozy et la Chancelière allemande Angela Merkel.

  • 2012 : REGARDS SUR LE PASSÉ, PERSPECTIVES SUR L’AVENIR

    Le Brenners, hôtel cinq étoiles de la Lichtentaler Allee intimement lié à sa clientèle, célèbre 140 années d'expériences, synonymes d'une tradition préservée, d'un engagement exceptionnel et d'une grande motivation pour l’avenir. Initialement transmis de génération en génération, puis confié à Rudolf August Oetker en 1941 pour devenir le premier Grand hôtel de la Collection Oetker, cet hôtel de luxe offre à la petite ville de Baden-Baden une visibilité internationale.

  • 2012 : GLAMOUR A BADEN-BADEN

    Initialement créés en 1996 à l'initiative du magazine Gala et du Brenners Park-Hotel & Spa, les « Gala Spa Awards » font désormais parties des récompenses les plus reconnues de l'industrie du Spa. Les gagnants de la catégorie « Personnalité » incluent notamment le top model Karolina Kurkova.

  • 2013 : 50e ANNIVERSAIRE DE L'AMITIé FRANCO-ALLEMANDE

    Un véritable feu d'artifices de délices ! Le 50e anniversaire de la signature historique du Traité de l'Elysée est célébré au Brenners Park-Hotel & Spa par deux chefs étoilés de la Collection Oetker. Paul Stradner accueille pour l'occasion Yannick Franques, chef du Château Saint-Martin & Spa à Vence, pour un dîner à quatre mains.

Un voyage à travers 14 décennies de l'industrie hôtelière

Histoire du Brenners Park-Hotel & Spa

Depuis sa fondation, le Grand hôtel est resté fidèle à sa vocation première : allier harmonieusement élégance et tradition à des concepts innovants, pour créer « Un mode de vie en harmonie avec la nature ».

Thumbnail

Le « Brenners », comme l'appellent affectueusement les invités de ce Grand hôtel, est depuis 140 ans synonyme d’une hôtellerie de grand luxe et d’un engagement total envers ses hôtes.

Aujourd'hui, l'établissement se présente comme une magnifique oasis urbaine au milieu d'un ravissant parc. 

Découvrez les évènements marquants de l'histoire du Brenners Park-Hotel & Spa.